Case study

IMMO : intégrez Glooh à votre communication, avec WeInvest


Et si l’on vous disait qu’il était aussi facile de communiquer dans la rue que sur les réseaux sociaux, pour votre agence immobilière ? Quoi de plus logique pour aller chercher vos futurs acheteurs, ou encore, faire part de votre expertise à tous ceux qui cherchent à vendre leur bien !

C’est exactement pour cette raison que WeInvest a choisi d’intégrer Glooh à son plan de communication. En totale autonomie, leur équipe a pu tirer profit de l’utilisation de notre plateforme de A à Z, sans perdre de temps. Comment ? On vous explique.

 

Logo blanc transparent (2)"On top of Google Ads, Meta and LinkedIn - I use glooh to create local digital out-of-home campaigns for WeInvest.
It’s super intuitive - from the booking to the campaign dashboard ; and the reactivity from support team was excellent!"

"En plus de Google Ads, Meta et Linkedin - j'utilise Glooh pour créer des campagnes digitales extérieures pour WeInvest. 
C'est super intuitif - de la planification au dashboard de campagne ; et la réactivité de l'équipe de support était excellente !"

 

Les réseaux, c'est cool, mais...

On le sait, à l’heure où la concurrence se fait rude sur le marché de l’immobilier et où les prix s’envolent, il devient difficile d’attirer les bons acheteurs en se démarquant. Jusqu’ici, le meilleur moyen pour les atteindre, outre la traditionnelle affiche “à vendre”, ce sont les réseaux sociaux. Facile d’accès, abordable et rapide, diffuser vos biens disponibles ou encourager à la vente un public que vous ne pourriez pas atteindre autrement devient extrêmement aisé.

Mais qu’en est-il de votre cible plus locale ? Celle qui cherche activement une maison ou un appartement dans son quartier ? Vous n’êtes jamais certains de pouvoir l’atteindre, même avec une publicité Facebook.

WeInvest, cette agence immobilière d’un nouveau genre a fait le choix d’étendre sa communication à l’affichage digital extérieur, afin de trouver cette cible hyper-locale. Une cible qui, avec l’avènement des réseaux sociaux, a tendance à être mise de côté.

IMG_3373

 

Les messages & les objectifs

Julien, growth manager - une fonction liée au marketing -  chez WeInvest, a décidé d’étendre son plan de communication à l’affichage digital extérieur pour une campagne locale. Son choix s’est porté sur Glooh lorsqu’il s’est aperçu qu’il pouvait simplement réutiliser ses visuels créés pour les réseaux, ce qui lui faisait gagner un temps considérable. Le message étant le même, il n’était pas nécessaire d’adapter quoi que ce soit, puisque la plupart des écrans disponibles sur notre plateforme accueillent un format 16:9, comme pour une story Instagram.

Ce faisant, il choisit de couper sa campagne en deux pour atteindre deux zones géographiques distinctes en Flandres, chacune pendant deux semaines à des dates différentes, avec des atmosphères différentes.

 

Choisir ses atmosphères

Le message que voulait faire passer Julien auprès de sa cible était un message drive to web ; autrement dit, il désirait encourager l’audience à visiter son site web pour faire une action ou l’autre. Ici, WeInvest donnait l’opportunité à ses futurs clients d’obtenir une estimation en ligne de leur bien. S’ajoute également à cet objectif celui de rendre visible le logo de WeInvest. Les couleurs, la charte graphique, tout ce qui définit votre image de marque en tant qu’agence permet de vous différencier et de faire en sorte que vos futurs clients vous reconnaissent.

Julien a choisi plusieurs atmosphères pour ses deux campagnes : les salles de sport, les gares, les stations essence et les écrans urbains. 

IMG_3421

Le point commun de ces différents lieux ? Ce sont ce qu’on appelle des moments captifs : des instants de vie où votre cible est plus susceptible de sortir son smartphone et de se rendre sur votre site web, puisqu’elle est moins mobile.

Prenons les salles de sport : une séance dure en moyenne entre 60 et 90 minutes. Tout ce temps que votre cible passe à se maintenir en forme pourrait être optimisé pour votre message et l’atteindre plus facilement. 

 

Un timing idéal

Combien de temps doit durer votre campagne ? Le point à retenir est qu’il ne faut pas que votre message ne s’essouffle de lui-même. Deux semaines, comme l’a choisi Julien, est un timing idéal ; votre cible a pu voir et enregistrer le message suffisamment de fois pour qu’il soit imprégné dans ses souvenirs et qu’elle finisse par l’associer à quelque chose de positif, comme une solution à un problème, sans pour autant saturer.

De plus, il n’est pas toujours nécessaire de diffuser votre message en continu : particulièrement si vous choisissez les salles de sport, la cible que vous souhaitez atteindre n’est pas forcément présente tout au long de la journée. Choisir des moments de diffusion à certaines heures est souvent plus efficace et vous permet également de contrôler votre budget.

 

Des résultats parlants

Au final, WeInvest a pu diffuser un message efficace et toucher ainsi une cible hyper-locale en l’espace de quelques minutes : 

📽️ Entre 4 et 5 écrans par campagne, avec au total plus de 140 000 contacts atteints

👀 5 atmosphères différentes pour plus d’un million de secondes de visibilité

📆 4 semaines de campagnes, dans deux zones géographiques différentes

De cette manière, et avec ses objectifs bien en tête, Julien a pu faire l’expérience d’un outil réactif et ponctuel, tout aussi accessible et efficace que les réseaux sociaux. En prime, il a pu atteindre une cible très locale, proche de ses agences, qui a davantage de chances d’agir sur son message. Pas mal, non ?

 

Restez informé sur la publicité, l'affichage urbain et l'OOH

Grâce à notre blog, profitez des dernières actualités du secteur publicitaire en Belgique et en France.

Profitez de notre expérience en la matière et apprenez-en plus sur l'OOH, le DOOH, l'affichage urbain et la publicité en général.